Contactez-nous instagram twitter facebook courriel
La revengeance des duchesses

PHOTOS

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Votez pour votre duchesse!

  • Roselyne Chevrette (Charlesbourg) (20%)
  • | 1 001 Votes
  • Morgane Clément-Gagnon (Lévis) (20%)
  • | 997 Votes
  • Estelle Bachelard (Saint-Roch) (18%)
  • | 868 Votes
  • Valérie Laflamme (Saint-Sauveur) (16%)
  • | 788 Votes
  • Annie Fournier (Limoilou) (11%)
  • | 543 Votes
  • Marrie E. Bathory (Montcalm) (8%)
  • | 405 Votes
  • Miguel Fontaine (Vieux Faubourg) (3%)
  • | 144 Votes
  • Liane Fauchon (Sainte-Foy) (3%)
  • | 142 Votes

Merci!

N'oubliez pas que vous avez droit à
un vote par personne, par jour. À demain!

Loading ... Loading ...

Miguel Fontaine

Vieux Faubourg

 

Vieux-Faubourg

Terre d’accueil d’un Shawiniganais.

Même si j’ai habité Montcalm,

Vieux-Faubourg,

Tu restes l’unique à mon cœur.

Pour commencer tu m’as ouvert la porte Saint-Louis, par laquelle j’ai pu accéder au Conservatoire. Pendant trois ans, tu m’accueillais, les bras chargés d’histoires et de légendes afin de me donner force et courage pour traverser cette aventure. Pouvoir te voir parfois grouiller de vie et parfois prendre le temps de respirer les vents frappants ton cap fut une source d’inspiration pour moi.

Puis tu m’as ouvert la porte Saint-Jean. La source du plaisir et de la passion. Passé par là, je pus y trouver amitiés, amours, événements festifs et travail!

En effet, que ce soit pour sortir entre amis ou pour une date ou encore pour  tes nombreux festivals ou  mon premier emploi à Québec, tu as déroulé cette rue pavée de souvenirs et d’avenir afin que j’y pose mes pieds. Cette porte m’a aussi mené à ton port. Endroit qui fait vibrer mon âme de matelot.

C’est en quelque sorte ta toute première porte, ce port. Bien ancré dans ce rempart majestueux (que Montréal peine bien à respecter) qu’est le fleuve Saint-Laurent. Une porte sur le monde, sur la diversité. Par cette porte tu t’es fait coloniser, attaquer, conquérir, mais jamais tu ne l’as fermée.

C’est à travers tes rues, labyrinthes de sens uniques, que je me suis de nombreuses fois perdu par plaisir. Je t’ai laissé me guider et à chaque fois tu m’as découvert une parcelle de toi, comme pucelle peut le faire à chaque nouveau rendez-vous de son galant. Une fois mon chemin retrouvé, je pouvais graver ma mémoire des nouvelles strophes que tu m’avais apprises.

Il me reste tant d’endroits à visiter, voir, vivre, respirer. Montre-moi ton histoire, raconte-moi ta vie, ainsi nous pourrons écrire de nouvelles légendes dans ta pierre.

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Merci à nos partenaires